Un diagnostic 360° de votre cybersécurité

Besoin d’aide pour protéger votre entreprise des cybermenaces ? Faites le point avec notre audit cybersécurité et découvrez où vous en êtes.

audit cyber

En quoi consiste notre audit ?

Notre audit vous permet de cerner votre niveau de maturité actuel et votre posture de sécurité. Il formule ensuite des recommandations concrètes et opérationnelles. Il se décompose en 4 parties :

analyse audit

L'analyse

Une analyse de la surface d’attaque de votre entreprise.

audit enquete

L'enquête

Une analyse des réponses données par vos employés au questionnaire envoyé.

La fuite de données

La présence d’une ou plusieurs adresses emails fournies par vos soins dans des bases de fuites de données sur le darkweb.

plan d'action audit

Le plan d'action

Avec les 3 analyses précédentes, nous vous attribuons votre score en matière de cybersécurité, accompagné d'observations et un plan d'action personnalisé.

audit de cybersécurité

Envie de découvrir à quoi ressemble notre audit de cybersécurité ?

Guiddy répond à toutes vos questions sur l'audit de cybersécurité

Un audit de cybersécurité est essentiel pour garantir la protection des données de votre entreprise. Il permet de repérer les éventuelles lacunes dans votre sécurité, élaborer une politique de sécurité, et évaluer l’efficacité de vos stratégies sécuritaires en place.

De plus, ils offrent une méthode systématique permettant de vérifier que les employés respectent les meilleures pratiques en matière de sécurité tout en identifiant rapidement les nouvelles vulnérabilités émergentes. 

Imaginez les audits de sécurité comme des gardiens vigilants, surveillant en permanence l’efficacité des stratégies de sécurité mises en place.

Grâce à ces évaluations régulières, les entreprises peuvent non seulement garantir le respect des pratiques de sécurité par leurs employés, mais également détecter rapidement les nouvelles vulnérabilités qui pourraient compromettre leur infrastructure numérique.

Idéalement, les entreprises devraient effectuer un audit de cybersécurité au moins une fois par an. Cependant, la fréquence peut varier en fonction de la nature de l’entreprise, de son secteur d’activité, et des changements significatifs dans son infrastructure informatique.

Un audit de cybersécurité offre des avantages considérables à long terme pour les entreprises. Tout d’abord, il permet de mettre en place des solutions efficaces pour minimiser les risques de sécurité. En identifiant les faiblesses du réseau et en proposant des améliorations, les entreprises peuvent renforcer leur niveau de sécurité, prévenant ainsi les potentielles attaques informatiques.

De plus, l’audit cybersécurité contribue à instaurer une culture de la sécurité au sein de l’entreprise. En évaluant les politiques de sécurité et en sensibilisant le personnel aux bonnes pratiques, les entreprises peuvent réduire les risques liés aux erreurs humaines. Les processus internes sont optimisés pour garantir une gestion sécurisée de l’information.

Enfin, un audit de cybersécurité permet aux entreprises de rester en conformité avec les normes de sécurité en constante évolution. Cela assure une protection continue des données, renforçant la confiance des clients et la réputation de la boîte sur le marché. En investissant dans des mesures proactives, les entreprises peuvent prévenir les coûts élevés liés aux incidents de sécurité et garantir une pérennité à long terme. En somme, l’audit de cybersécurité devient une lecture indispensable pour toute entreprise cherchant à prospérer dans un environnement numérique sécurisé.

Les audits de cybersécurité se distinguent nettement des autres pratiques telles que les tests et les évaluations.

  • L’audit vise à confirmer le respect par une entreprise des procédures et des politiques de sécurité établies en interne, ainsi que celles définies par les groupes de normalisation et les organismes de réglementation. Il peut être réalisé en interne par l’organisation elle-même ou confié à des tiers spécialisés.

  • En revanche, un test, tel qu’un test de pénétration, est une procédure destinée à vérifier le bon fonctionnement d’un système spécifique. Les professionnels de la cybersécurité, chargée d’effectuer ces tests, recherchent activement les failles susceptibles de créer des vulnérabilités.

  • D’autre part, une évaluation représente un test planifié, tel qu’une évaluation des risques ou des vulnérabilités. Elle examine la manière dont un système devrait fonctionner et le compare à son état opérationnel actuel. Par exemple, une évaluation de la vulnérabilité d’un système informatique permet de vérifier l’efficacité des mesures de sécurité le protégeant et de déterminer si elles réagissent conformément aux attentes.

L’audit examine les risques liés à la confidentialité, à l’intégrité, et à la disponibilité des données. Les menaces d’intrusion, les vulnérabilités des systèmes, et les pratiques de gestion des informations sont scrutées de près.

L’objectif est d’anticiper les scénarios d’attaque potentiels et de mettre en place des mesures préventives.

Lors de l’audit de cybersécurité, plusieurs domaines clés sont évalués pour garantir une protection efficace des systèmes d’information.

L’examen des systèmes informatiques

Tout d’abord, l’accent est mis sur l’examen des systèmes informatiques de l’entreprise. Les vulnérabilités potentielles dans les systèmes et les réseaux sont scrutées minutieusement pour identifier les points faibles qui pourraient être exploités par des attaquants. Ces vulnérabilités peuvent résider dans des logiciels obsolètes, des configurations incorrectes ou des lacunes de sécurité.

L’évaluation des pratiques de gestion des données

En effet, un autre aspect crucial de l’audit est l’évaluation des pratiques de gestion des données. Les entreprises traitent une quantité croissante d’informations sensibles, telles que des données clients, financières et opérationnelles. L’audit examine comment ces données sont stockées, traitées et protégées. Des mesures de sécurité robustes, telles que le chiffrement des données et la mise en œuvre de politiques d’accès restreint, sont essentielles pour minimiser les risques liés à la perte ou à la compromission des données.

La détection des activités suspectes

De plus, les intrusions dans les systèmes sont l’une des principales menaces auxquelles les entreprises sont confrontées. L’audit se concentre sur la détection des activités suspectes et la mise en place de mesures préventives. Les tests d’intrusion sont souvent utilisés pour évaluer la résistance des systèmes aux attaques simulées. Ces tests aident à identifier les faiblesses potentielles et à renforcer la posture de sécurité globale de l’entreprise.

La conformité aux normes et réglementation

En parallèle, l’audit évalue la conformité de l’entreprise aux normes et réglementations en matière de cybersécurité. Les entreprises opérant dans différents secteurs peuvent être soumises à des exigences spécifiques en matière de protection des données. L’audit vise à s’assurer que l’entreprise respecte ces normes pour éviter des sanctions potentielles et renforcer la confiance des clients dans la sécurité de leurs informations.

La formation et la sensibilisation

Les systèmes de formation et de sensibilisation sont également évalués lors de l’audit. Les employés sont souvent le maillon faible dans la chaîne de sécurité, car les attaques de phishing et les techniques d’ingénierie sociale exploitent souvent la méconnaissance des utilisateurs. Des programmes de formation efficaces peuvent contribuer à renforcer la conscience de la sécurité au sein de l’entreprise.

Enfin, l’audit de cybersécurité examine les mesures de réponse aux incidents en place. En cas d’intrusion, il est essentiel que l’entreprise puisse réagir rapidement et efficacement pour limiter les dommages. Des plans d’intervention clairs, des équipes dédiées et des mécanismes de communication efficaces sont des éléments cruciaux évalués lors de l’audit.

Les auditeurs utilisent des outils spécialisés pour analyser les réseaux et les systèmes à la recherche de failles de sécurité. Les vulnérabilités logicielles, les configurations incorrectes, et les points d’accès non sécurisés sont détectés. Ces informations sont ensuite utilisées pour renforcer la sécurité des systèmes.

La formation des employés est cruciale pour renforcer la posture de sécurité d’une entreprise. L’audit évalue généralement la sensibilisation à la sécurité au sein de l’organisation, identifiant les besoins en formation et en conscientisation pour réduire les risques liés aux erreurs humaines.

Après avoir minutieusement scruté votre système d’information, le moment clé arrive avec la restitution des résultats dans un rapport d’audit détaillé. Ce document agit comme un guide stratégique, identifiant clairement les failles de sécurité détectées et proposant des recommandations classées par ordre de priorité pour les rectifier.

Notre rapport d’audit ne se contente pas de signaler les vulnérabilités, mais va au-delà en fournissant des solutions concrètes pour renforcer votre posture de sécurité. Ces recommandations sont élaborées en tenant compte de la criticité des failles détectées, vous permettant de hiérarchiser les actions à entreprendre pour une protection optimale.

Il est essentiel de souligner que l’audit de sécurité informatique n’est pas une solution unique. Le paysage des menaces évolue constamment, il est donc recommandé, soit d’effectuer périodiquement des audits en interne, si vos compétences le permettent, soit de faire appel à un prestataire externe. Cette approche proactive garantit une surveillance continue, adaptant vos défenses aux nouvelles menaces émergentes. 

Les mesures de protection après un audit de cybersécurité

Les mesures de protection après un audit de sécurité informatique peuvent varier en fonction des spécificités relevées. Cependant, certaines mesures sont généralement recommandées pour renforcer la sécurité de votre entreprise. La première consiste à mettre en place des systèmes de détection d’intrusion avancés pour repérer rapidement toute activité suspecte sur un réseau. De plus, des tests de vulnérabilité réguliers sont essentiels pour identifier et corriger rapidement les failles de sécurité potentielles.

La sensibilisation et la formation des employés sont également des piliers importants. Des sessions régulières permettent de maintenir une culture de sécurité au sein de l’entreprise, réduisant ainsi le risque d’attaques basées sur des erreurs humaines. En parallèle, le maintien de la conformité aux normes de sécurité spécifiques à votre secteur est crucial, garantissant que votre entreprise suit les meilleures pratiques en matière de protection des informations.

L’audit de cybersécurité est une étape cruciale pour évaluer la conformité d’une entreprise aux normes de sécurité, notamment en matière de protection des données et de respect du RGPD. L’analyse approfondie du réseau informatique, des politiques de sécurité et des processus internes permet de s’assurer que la boîte met en place des mesures adéquates pour prévenir les risques liés à la cybercriminalité.

Dans le cadre de l’audit, nous évaluons rigoureusement les politiques de sécurité informatiques en place, en mettant l’accent sur la conformité aux normes légales telles que le RGPD. Nous examinons également la gestion des informations sensibles et les solutions de sécurité utilisées pour protéger le réseau. Les tests de pénétration (pentest) sont souvent intégrés pour simuler des attaques externes, garantissant ainsi la résistance du système aux menaces potentielles.

L’audit de cybersécurité prend en compte les services cloud utilisés par l’entreprise, évaluant la sécurité des données stockées et échangées sur ces plateformes externes. En analysant le niveau de conformité aux normes de sécurité, nous nous assurons que les boîtes sont en mesure de garantir un environnement informatique robuste et sécurisé.