GUIDDY PENTEST

Pentest : le test d’intrusion qui évalue votre vulnérabilité aux cyberattaques

Notre expertise

Testez la vulnérabilité de vos applications - pentest

Une application web représente toujours un pan particulièrement vulnérable des systèmes d’information, en raison de son niveau d’exposition aux attaques et du manque de sensibilisation des équipes de développement observé dans de nombreuses entreprises.

RÉALISER UN TEST D’INTRUSION PERMET DE RENFORCER LA SÉCURITÉ

Ordinateur Pentest
Ordinateur
Pentest Web
pentester

Notre équipe réalise le test d’intrusion sans aucune connaissance préalable. Ce type de test vise à analyser le niveau de résistance du système d’information face à des attaques réalisées par un pirate depuis Internet ou en interne.

Nos auditeurs réalisent le test d’intrusion à l’aide de comptes utilisateurs. Ce type de test vise à analyser le niveau de résistance du système d’information face à des attaques réalisées lors de la fuite d’un compte utilisateur ( compromission de poste de travail  ou d’un sous-traitant)

Nos consultants réalisent le test d’intrusion avec un accès complet à votre application. Ce type de test vise à anticiper de la manière la plus complète les risques relatifs et évaluer le niveau de résistance contre des actes de malveillance interne ou des attaques réalisées sur une longue durée

évaluer la robustesse de votre plateforme

Pentest & Livrables

Différents tests de pénétration

Nous recherchons des failles liées aux fonctionnalités, à l’implémentation et l’utilisation de composants-tiers, au serveur et à ses différents services, aux configurations de sécurité, etc.

Les exercices peuvent se concentrer uniquement sur les éléments techniques ou inclure également de l’ingénierie sociale, en fonction du périmètre défini avec le client.

Tests de pénétration sur les serveurs web

Les tests d’intrusion sur les serveurs web se concentrent sur la recherche de vulnérabilités propres à la configuration de l’infrastructure hébergeant les services. 

Le test de pénétration sur les serveurs web est une pratique de sécurité essentielle pour évaluer la sécurité de l’infrastructure en ligne d’une organisation. Ce type de test simule un attaquant malveillant en tentant d’identifier toute faiblesse potentielle qui pourrait être exploitée afin d’obtenir un accès non autorisé d’endommager des données ou de perturber les opérations. Il implique de sonder tous les aspects de l’architecture du serveur, y compris les applications, les mécanismes d’authentification et les protocoles de réseau, afin de découvrir toute faiblesse potentielle. Ce service est généralement réalisé par des professionnels auditeurs de la sécurité expérimentés qui utilisent diverses techniques telles que le balayage des ports, le reniflage du réseau, l’exploitation des fragilités logicielles et l’ingénierie sociale. Les résultats de ces exercices fournissent des informations précieuses sur la posture de sécurité globale d’un serveur et peuvent aider à identifier les domaines à améliorer.

Exemples de failles courantes : Services ouverts et mal sécurisés, Logiciels non à jour, Erreurs de configuration…

Tests de pénétration sur la couche applicative

Tester la couche applicative représente la majeure partie de l’audit. 

L’applicatif comprend la recherche de failles techniques et logiques (liées au workflow). Une faille logique existe lorsque le fonctionnement normal d’une application, peut être contourné ou évité, soit par une étape logique ou par une méthodologie prévue.

Le test de pénétration sur la couche applicative est un moyen efficace d’évaluer la sécurité d’un système donné. Il consiste à tenter d’accéder à des ressources qui ne sont normalement pas disponibles ou accessibles aux utilisateurs normaux. Ce type de test permet d’identifier les vulnérabilités du système, et peut aider à déterminer le niveau de sécurité du système contre certaines attaques. Le but principal des tests de pénétration de la couche applicative est d’évaluer la sécurité d’une application web, y compris l’infrastructure sous-jacente et les solutions de stockage de l’information. Au cours de ce processus, le pentester analyse le code source, recherche les faiblesses, recherche des entrées ou des comportements inattendus dans les demandes des utilisateurs et valide les protocoles d’authentification. Le consultant utilise également des outils automatisés tels que les scanners de vulnérabilité pour l’aider à découvrir les faiblesses potentielles d’un système. En utilisant ces méthodologies, les entreprises peuvent s’assurer que leur système et applications sont à l’abri des attaquants malveillants et autres menaces.

Exemples de failles courantes : Failles d’injection (SQL), failles dans la gestion de l’authentification et des sessions…

Rapport d'audit et entretien

Après avoir pentester votre infrastructure, un auditeur de notre équipe vous fournira un dossier comprenant tous les points positifs de votre sécurité et les informations nécessaires pour corriger les failles de sécurité. Nos experts prennent ensuite contact avec vous pour échanger sur le dossier de pentest. C’est l’occasion de vous donner les pistes à suivre pour corriger celles qui auront été révélées.

Nos services

DIGITAL SUCCESS IN PROGRESS

Pentest web

Foire aux questions

Un pentest, ou test d’intrusion, est une mesure de sécurité importante pour toute entreprise. 

Il s’agit d’une attaque simulée complète du point de vue d’un attaquant qui tente d’accéder à des données et des informations précieuses. Cette méthode permet de mettre en évidence les faiblesses ou les fragilités retrouvées dans des bouts de codes ou des réseaux, qui ne pourraient être découverts d’une autre manière. 

La réalisation d’un test d’intrusion régulier permet aux entreprises de s’assurer du respect de leurs propres normes de sécurité ainsi que des normes industrielles applicables. 

Le test d’intrusion est réalisé, étape par étape, par un auditeur qualifié (OSCP) qui assure par un moyen simple et efficace le renforcement de la sécurité des outils de son client. C’est aussi une excellente garantie de l’intégrité des données de l’entreprise.

Un audit de sécurité et un Pentest ont pour but commun d’évaluer la sécurité du système d’informations (SI), la principale différence réside dans leur portée.

Un test de pénétration va au-delà de l’audit de sécurité en exploitant activement les décrochements et les faiblesses de sécurité connues afin de déterminer s’il est possible d’accéder à des sites ou d’utiliser des faiblesses de sécurité. Le test de pénétration est une cyberattaque simulée contre un système ou un réseau pour en évaluer sa sécurité. Le but principal est d’identifier les fragilités qui pourraient être exploitées par un attaquant et de fournir des recommandations pour les atténuer. Lors de ce test, les faux “pirates” tentent d’accéder à des informations sensibles ou de perturber le fonctionnement normal du système. 

À l’inverse, un audit de sécurité est un examen des mesures de cybersécurité existantes au sein d’une organisation ou sur ses systèmes. Il consiste principalement à analyser les politiques et procédures existantes, à examiner les droits d’accès des utilisateurs et leur flux de datas, à tester les méthodes d’authentification et à évaluer tout logiciel utilisé pour protéger son système. Les audits de sécurité visent à garantir la conformité aux normes industrielles et aux politiques internes plutôt qu’à tenter de découvrir de nouvelles vulnérabilités comme le permettrait un pentest. 

Les deux types de tests peuvent être des outils précieux et complémentaires pour améliorer la sécurité globale, mais il est important de comprendre qu’ils ont des objectifs différents.

Un auditeur spécialisé en cybersécurité considère aujourd’hui le pentest (tests d’intrusion) comme l’un des outils les plus puissants pour la synthèse des risques d’impact.

C’est un outil très efficace pour réduire les risques pour votre organisation. Plutôt que de s’appuyer simplement sur des mesures de sécurité générales, cette technique puissante sonde l’impact de diverses techniques de synthèse ainsi que les faiblesses susceptibles d’affecter le système de sécurité d’une entité.

Il permet d’identifier les faiblesses d’un système. Il est généralement réalisé par une société tierce, qui utilise des techniques et des outils avancés pour simuler une attaque réelle sur le système ou le réseau cible. Ses avantages sont nombreux : il peut aider les organisations à identifier les menaces potentielles avant qu’elles ne se concrétisent, donner un aperçu de leur dispositif de cybersécurité existant, garantir la conformité aux normes et réglementations du secteur et améliorer la cyber-résilience globale. Le pentesting aide également les organisations à prioriser les ressources pour l’atténuation des risques et à détecter des fragilités inconnues jusqu’alors. 

Enfin, la réalisation régulière de pentests donne aux entreprises la certitude que leurs applications sont protégées contre les acteurs malveillants.

  • Pentest Black box

Un pentest black box est un test où les auditeurs qui effectuent le test n’ont pas d’informations préalables sur le réseau, le code ou le système testé.

Ils se concentrent sur les faiblesses externes accessibles depuis Internet, comme les vulnérabilités d’une application Web, les ports ouverts, les configurations douteuses, etc.

  • Pentest Grey box
Un pentest grey box est un type de test de pénétration qui se situe entre un pentest black box et un pentest white box.
      Le consultant qui effectue le test a accès à certaines données sur les systèmes et les réseaux qui sont testés, mais pas à toutes les informations détaillées.
          Cela peut inclure des informations sur la configuration générale, les technologies utilisées, les applications, etc.

          • Pentest White Box

          Un pentest white box est un type de test où le consultant qui effectue le test a accès à des données détaillées sur les systèmes et les réseaux qui sont testés.

          Cela inclut des précisions sur la configuration, les technologies utilisées, les modules, les utilisateurs et leurs données.

          La méthodologie de pentesting varie en fonction de l’objectif, du périmètre défini et des besoins de l’entreprise, mais généralement elle suit le schéma suivant: 

          • Préparation : Définir les objectifs, les limites et les autorisations pour identifier clairement le périmètre (réseau et système) à tester et recueillir leurs informations de base.
          • Reconnaissance : Recueillir des informations sur les cibles, comme les adresses IP, les ports ouverts, les services en cours d’exécution, les systèmes d’exploitation et les applications. Cela permet de comprendre les vulnérabilités potentielles de la cible.
          • Analyse des vulnérabilités : Utiliser des outils de pentesting automatisés et manuels pour identifier les fragilités dans les systèmes et les réseaux cibles. Les résultats de cette étape sont utilisés pour planifier les tests d’intrusion.
          • Tests d’intrusion : Utiliser les vulnérabilités identifiées pour tenter d’accéder aux systèmes et aux réseaux cibles. Ils peuvent inclure des techniques de hacking éthique, comme la social engineering, pour tenter d’obtenir des données sensibles.
          • Analyse des résultats : Prendre le temps d’évaluer les résultats, identifier les fragilités réelles et les risques pour la sécurité.
          • Rapport et recommandations : Présenter les résultats de l’analyse et des tests d’intrusions pour fournir des recommandations d’amélioration de la sécurité pour éviter l’exploitation de vulnérabilité.

          Il peut servir à identifier une faille dans le système et le réseau d’une entreprise afin de les corriger avant qu’elle ne soit pas exploitée par des cybercriminels.

          Il peut également servir à évaluer votre capacité à détecter et à répondre aux menaces de cybersécurité. Il est important de noter que pentester n’est ni une compétition ni une punition.

          Il s’agit plutôt d’un outil pour améliorer la cybersécurité de l’entreprise en identifiant les vulnérabilités et en fournissant des recommandations pour les corriger.

          Les résultats d’un pentesting peuvent également être utilisés pour mettre à jour les politiques et les procédures de cybersécurité du client.

          Le pentest fait partie intégrante d’une démarche globale de sécurité qui doit être en constante évolution pour s’adapter aux nouvelles menaces.

          Il est important de noter que la sécurité d’un site web ne se limite pas aux seuls tests d’intrusion, mais qu’elle comprend également des aspects tels que la gestion des accès, la gestion des incidents, la sauvegarde des données et la sensibilisation des utilisateurs.

          Une démarche globale de sécurité doit inclure une combinaison de mesures préventives, de détection et de réponse pour protéger votre système et votre réseau contre les menaces.

          C’est un élément essentiel de cette démarche, car il permet de détecter les vulnérabilités et de les corriger avant qu’elles ne soient exploitées.

          Ne laissez pas le cyber-risque détruire votre entreprise !